DE LA DÉNONCIATION DU VOL DE 150 MILLIONS D'EUROS PAR LA BNP AUX REPRÉSAILLES MORTELLES.

Publié le par Orion56

DE LA DÉNONCIATION DU VOL DE 150 MILLIONS D'EUROS PAR LA BNP AUX REPRÉSAILLES MORTELLES.

Dans mon post d'hier (sur Facebook), je dénonçais le vol, par la BNP, de 150 millions d'euros qui avaient été virés sur mon compte bancaire. Les représailles ne se sont pas fait attendre.

1- Mon téléviseur à été rallumé à distance à 1h30 du matin, alors qu'il s'éteint automatiquement au bout de 4 heures, soit vers minuit hier soir. Il m'a fallu éteindre la télévision tant le son m'était physiquement insupportable. Quel soulagement dans mon corps dès qu'il n'y eut plus de bruit.
2- Une voix féminine vint alors du plafond, rendant impossible le fait de rester dans mon lit. Les draps et les taies d'oreiller étaient fraîchement trempés de sueur, malgré la fraîcheur externe due aux fortes pluies.
3- Après avoir avalé un café sur le balcon, la même voix féminine particulière recommança son manège. Je fus pris immédiatement de quintes de toux, m'apercevant que je recrachais beaucoup d'eau sous forme salivaire. Bref, j'étais à deux doigts d'avoir les poumons noyés d'eau, ce que l'on me fait parfois avec l'hypnose et sa programmation. Il m'aura fallu hurler afin de tenter de me concentrer pour contrer cette programmation, mais aussi pour les forcer à arrêter tant mes cris s'entendaient au loin.

Si je n'avais pas fait ça (je subis très souvent la torture sans que je hurle), j'y serais sans doute passé. D'autant que je venais d'apercevoir au loin 3 lampes frontales se rapprochant.

Que faut-il en conclure ? Une dénonciation d'un vol de 150 millions, suivie d'une des pires des tortures, montre une collusion entre le PDG de la BNP, le Président Macron (je ne rajouterai plus son titre ultérieurement ) et les agents de la DGSE.

Je me souviens d'ailleurs d'une émission où Elise Lucet tentait désespérément d'interviewer un PDG français (BNP ?)avec les preuves de ses malversations. En vain puisqu'il lui riait presque au nez. Il n'a jamais été inquiété par la justice. En clair, la collusion entre puissants d'entreprises, magouilleurs/voleurs, le pouvoir et son bras armé ( les services de la DGSE) perdure dans la continuité quelle que soit la couleur politique. D'un oeil, on proclame vouloir le bien des gens, de l'autre on les vole et on les rend esclave.

Ils ont donc torturé, interné, volé , spolié, tenté de tuer et de rendre esclave un officier de réserve, général 5 étoiles (point confirmé par le prédécesseur du Chef d'état-major De Villiers démissionnaire ), un ancien Directeur Général Délégué de Gaz de France qui devait prendre la suite de la Présidence du Groupe, une personne reconnue pour être un créateur de valeur hors pair, non sans évoquer son apport dans le domaine de la science, à savoir ma personne, Martial Messier.

Ils n'ont aucune limite et n'hésitent pas à tuer des innocents ou des gens brillants dans leur domaine. Vous comprendrez mieux pourquoi j'ai pu demander, via Facebook, l'asile politique.

Ils n'auront de cesse dans leurs agissements. Je ne suis pas spécialement une blanche colombe mais je ne fais pas partie de ceux dont les actions confinent à l'horreur. Je pense que même mort, je serais capable de leurs faire payer d'une manière ou d'une autre.

D'ailleurs, sans doute aimeriez-vous un, ou plusieurs, articles sur qui était Macron avant, qui était Macron candidat et qui est Macron Président. Je le tiens de source sûre puisque j'en suis le témoin vivant (avec quelques éléments ).

  1. Concernant le PDG de la BNP, une précision importante s'impose. Malgré l'amende record de 9 milliards de dollar par les USA (cf. Article sur le vol de 150 millions sur mon compte bancaire ), le PDG de la BNP a eu le droit, ou plutôt l'avantage, de voir dans la foulée son salaire augmenter de 26% en 2016. On dit que le crime ne paie mais c'est bien le contraire qui se passe dans la réalité.

MM

Publié dans Entre-Nous

Commenter cet article