MACRON PARTIE 1 : QUI ÉTAIT MACRON AVANT.

Publié le par Orion56

MACRON PARTIE 1 : QUI ÉTAIT MACRON AVANT.
(Article un peu long mais allez jusqu'au bout, vous ne serez pas déçu par la gravité des faits )

Je l'avais annoncé dans une précédente publication, voici la première partie sur qui était Macron avant. J'avoue m'être un peu fait aider pour que l'on me rafraichisse la mémoire sur ce que j'avais vu et vécu dans mon histoire. La plupart de ces éléments m'avaient été volontairement effacés de ma mémoire, et pour cause. Sachez, cependant, que ce rafraîchissement de mémoire ( rien n'est jamais perdu ou presque ) faisait partie d'un deal passé juste avant la fameuse journée à HEC : je partais pour 10 ans de galère, de torture et autres petits meurtres entre amis, et tout devait s'arrêter à mes 56 ans, date butoir dépassée, avec une mémoire rafraîchie de mes événements les plus importants. Voilà chose faite, ou presque.

La première fois que j'ai vu Macron, je ne savais absolument pas qui il était. Je marchais dans Paris, lorsque une personne me demanda de bien vouloir visiter un local de couture, à savoir la confection de costume sur mesure pour homme. On m'apprit qu'il s'agissait d'un magasin secondaire mal placé (quartier populaire), tandis que le magasin officiel avait pignon sur rue. L'objet était de permettre à des personnalités de se faire faire des costumes en toute discrétion.

L'un des actionnaires ou partenaires me parlait en me cachant aux yeux des clients sur place. Je vis alors un type entrer avec le sourire et se diriger vers l'un des murs. Celui-ci s'ouvrit sur une sorte de pièce camouflée. Il en ressorti rapidement avec le nez modifié, à savoir l'arrête proéminente, toujours avec le sourire donc non contraint. Celui avec qui je discutais, toujours caché aux yeux des clients, m'avoua qu'il m'avait fait entrer pour ce problème car il n'était pas sûr de ce que cela voulait dire et, à tout le moins, de sa défiance de certains salariés. Après le lui avoir demandé, il vérifia que le nom de ce client était Macron, un illustre inconnu, pour lui tout du moins.

Je vais, maintenant, vous donner les explications concrètes :
1- J'ai eu le nez cassé, sciemment, en jouant au football lorsque j'étais dans ma petite école supérieure (supérieure à HEC pour ma branche). Direction une clinique privée dans les Yvelines financée par la branche des Rotschild, les banquiers. Pour un simple morceau d'os instable, j'eus droit à une opération complète. A mon réveil, plusieurs heures plus tard, deux amies élèves infirmières étaient présentes. Mon nez me démangeait tellement que j'en arrachai le plâtre. Ces deux amies étaient effrayées de mon nouveau nez anormalement proéminent. Je me suis ouvert le nez pour en arracher le morceau d'os insupportable qui était en fait un morceau d'os de porc. Je ne raconterai pas la suite encore plus grave (cigarette au cyanure...) mais sachez que dans la religion musulmane, le porc est impur.. Sachez aussi que de nombreuses personnes ont été informées et constituent autant de Témoins. Je confirme donc le nouveau nez de Macron depuis cette époque.
2- J'ai connaissance depuis longtemps de technologies qu'ont eu les français (DGSE ), du clonage humain au camouflage divers et varié, dont des pièces secrètes dans les murs ( au lycée par exemple devant témoins ). Je sais aujourd'hui qui leurs a livré ces technologies.
3- J'ai aussi été aidé dans mon rafraîchissement de mémoire par des reportages anodins, notamment ceux de l'émission "Le petit Quotidien". Le premier filmait Mme Macron, dans sa robe bleue à l'Elysée, en présence des précédents Présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale. Elle disait entre autre qu'il y avait un problème avec les costumes de son mari. Vous savez maintenant pourquoi, ce dont on m'aura vidé la mémoire jusqu'à récemment. De plus, un second reportage de cette émission, fait par le spécialiste des tenues vestimentaires des personnalités, a montré le magasin secondaire de cette fameuse marque.

Pour conclure, je dois préciser où j'ai pu revoir Macron, sans que je puisse le reconnaître, et pour cause de mémoire organisée comme défaillante. C'était à cette fameuse journée à HEC pour mon show devant 500 témoins. Je discutais en privé avec une ancienne Ministre de l'Economie pour, entre autre, une fausse lettre signée de ma main en tant que Directeur Financier de Gaz de France, alors que mes fiches de paie précisaient "Attaché ", ou comptable pour tout le monde.

Deux choses. La première est que des gens malveillants ont tenté de voler cette preuve accablante pour les faux et usage de faux (cette lettre s'est démultipliée. ..). La seconde est que Macron, que je ne reconnaissais pas, était assis derrière et s'était décalé pour me faire un grand sourire. Mon inconscient ma prévenu du danger. Seule l'amie de la Ministre savait qui il était. Il était à l'époque de gauche alors que seuls les membres du gouvernement de Sarkozy étaient présents. A ma connaissance ( point confirmé par les organisateurs), il n'avait aucune habilitation pour être présent.

Vous l'aurez compris, les premiers de la mauvaise classe sont préparés longtemps à l'avance. Et rappelez-vous, Macron est passé, du jour au lendemain, chez la banque Rotschild en tant que soudain associé (cf. Ci-dessus pour les méfaits de la banque ). Cela dit, tous les Rotschild ne sont pas comme ça, et je suis bien placé pour le savoir.

Satisfait d'avoir continué la torture et l"annihilation ?

La suite dans la partie 2.

Publié dans Entre-Nous

Commenter cet article