NOUVELLES DU JOUR S5 … EN MARTINIQUE.

Publié le par Orion56

NOUVELLES DU JOUR S5 … EN MARTINIQUE

quelques nouvelles en forme de décryptage sur des sujets sérieux.

0-En Martinique, on vous fait payer le sac plastique des fruits et légumes pour un « cabat ».

Le Huit à Huit des Trois-Ilets invitait des tueurs de Sainte-Lucie ou des USA, spécialistes du meurtre par le gaz ou le poison. Même le « personnel » de ce magasin  n’y a pas résisté, pensant avoir le bon antidote, ainsi que deux agents de la DST décédés. Rendons-leur hommage pour services rendus pour une France Libre. Il était donc temps que ce magasin soit repris par Carrefour. Le Carrefour Market, propriété de B. Hayot qui pratique la torture dans ses grands magasins aidé par ses employés, remet au pot. Il demande à ses nouveaux employés, bien entraînés dans la participation au meurtre (j’ai vu de vrais clients mourir après s’être fait happés par un faux mur), de traquer les clients récalcitrants, dont moi, en les menaçant de faire payer le sac plastique des fruits et légumes. Un cabat virtuel donc, à 2 ou 3 euros, contre un petit sac plastique gratuit. Je gage qu’ils iront encore jusqu’au meurtre en débutant par les menaces et la torture. On est bien chez Carrefour Martinique.

1-Des téléphones bridés dans les prisons.

Les téléphones fixes en prison sont testés dans un établissement depuis 2016. Ils sont réputés bridés puisque seuls des numéros déclarés sont autorisés, et alors que les messages entrant sont seulement susceptibles d’être écoutés, bloqués. Une autre réflexion visait l’utilisation de téléphones portables bridés. Le gain a été immédiat. Mieux que la baisse de l’endettement de la France, la baisse des téléphones portables illégaux a bien été constatée, réduisant ainsi l’endettement des détenus. Mieux encore, les réseaux sociaux ont fait fureur puisque les détenus récalcitrants se sont mis à communiquer ! Cela étant, l’ancien maire de Fleury-Mérogis, spécialiste des écoutes, annonce des pics d’utilisation des portables en prison  lors d’attaques terroristes en France. De fait, il constate un transfert de compétence dans l’organisation d’attentats de la DGSE vers les jihadistes des prisons.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/la-garde-des-sceaux-pr%C3%AAte-%C3%A0-laisser-entrer-des-t%C3%A9l%C3%A9phones-brid%C3%A9s-dans-les-prisons/ar-AAqyAYq?li=AA521z&ocid=spartandhp

http://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/portables-en-prison-lors-des-attaques-terroristes-des-pics-dappels-ont-eu-lieu-en-lien-avec-des-djihadistes/vi-AAqAweD?ocid=spartandhp

2-Le couple Merkel-Macron sème la discorde en Europe centrale, ou serait-ce le couple Macron-Macron ? (Décryptage du Figaro encrypté).

Macron souhaite obtenir un record de visas touristiques en ciblant 144 pays dans les 6 premiers mois.

Du coup, il rend visite à une partie des pays des PECO (Autriche, Roumanie, Bulgarie, Slovaquie, Tchéquie), en évitant la Pologne, la Hongrie et la Croatie. Arguant du fameux problème de la directive européenne sur le travail détaché, Macron évite sciemment la Pologne alors qu’elle fournit le gros des troupes des bas salaires en France. Fournissait serait une meilleure définition puisque la loi Macron et la carte BTP encadrent mieux ces dérives, tandis que la directive évoluait une première fois en 2012 pour aller vers une proposition sur des salaires égaux (qui devrait être votée). Macron a sans doute oublié le Portugal et l’Espagne comme pourvoyeur de salariés détachés aux bas salaires !

La Pologne est, en fait, le fer de lance d’une plus grande autonomie (politique, économique) des PECO quant aux alliés Européens et contre la Russie. Les projets de gazoducs évoqués, à l’initiative de la Pologne et d’autres pays, n’ont pas la vertu précisée ici, à savoir à s’opposer à l’hégémonie allemande avec son deuxième projet de gazoducs Russie-Allemagne. Non seulement celui-ci permet d’alimenter l’Europe, en évitant les anciennes coupures de gaz vers l’Ukraine et, par ricochet, la France, mais il permet de s’affranchir de la multiplication des tarifs de transit dans les pays d’Europe Centrale, donc de minimiser les coûts de transport. On oublie aussi d’autres projets. South Stream devait alimenter, en gaz russe, les PECO par la Mer Noire, projet auquel Bruxelles s’opposa avec vigueur en faisant pression sur la Bulgarie. Ainsi, la Russie s’est rapprochée de la Turquie, dans un premier temps, puis de la Chine dans un second temps. Deux autres projets rivaux sont en cours de réalisation : Nabucco pour les PECO et TAP pour la Grèce et l’Italie. En clair, les projets ne manquent pas et la Pologne reste le fer de lance vers une indépendance énergétique.

La Pologne est aussi le grand contributeur de l’OTAN (40% de ses forces en Europe de l’Est en complément de la présence de 4 000 soldats américains). La crainte de la « contamination » à de nouveaux « satellites » russes a poussé la Pologne et les PECO, soutenus par l’Allemagne, à bénéficier de l’intégration dans l’OTAN en y apportant des forces armées. On pourrait presque penser à un début d’Europe militaire, en complément des forces franco-allemandes.

Que vient donc chercher Macron, si ce n’est d’isoler certains pays majeurs des PECO, notamment la Pologne. Et ainsi, de créer plus de tension dans les rapports, parfois difficiles, entre pays européens, notamment sur l’immigration à éviter en France (cf. point dans un précédent article).

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/pourquoi-le-couple-merkel-macron-s%C3%A8me-la-discorde-en-europe-centrale/ar-AAqzSLC?li=BBwlBpb&ocid=spartandhp

http://www.sotruck-app.com/blog/article-20-levolution-de-la-directive-europeenne-sur-les-travailleurs-detaches

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/02/gazoduc-south-stream-pourquoi-la-russie-a-decide-de-jeter-l-eponge_4532731_3234.html

3- Un médicament, une nouvelle formule, plus de troubles graves.

Plus de 74 000 patients ont signé une pétition contre une nouvelle formule d’un médicament sur les troubles de la thyroïde ayant des effets secondaires graves. L’agence du Médicament a eu beau demander la composition mais cette demande est restée lettre morte. Quand bien même les règles d’autorisation de Mise sur le Marché (AMM) ont été assouplies, l’Agence du Médicament n’est même pas en mesure de contrôler l’efficacité et l’absence de troubles graves d’une nouvelle formule. Même l’association Françaises des Malades de la Thyroïde tire la sonnette d’alarme avec analyses à l’appui. Que l’on se rassure, les autorités sanitaires – qui sont-elles ? – et le Ministère de la Santé se veulent rassurants. Compte-tenu de l’état avancé de troubles, il n’y a pas lieu, en l’état, de remettre en cause une bonne nouvelle formule. Sans doute fallait-il plus de morts.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/des-malades-de-la-thyro%C3%AFde-r%C3%A9volt%C3%A9s-par-les-effets-secondaires-de-leur-traitement/ar-AAqA6ri?li=BBwlBpb&ocid=spartandhp

4- La  désinformation scientifique va-t-elle rentrer à l’Elysée ?

L’ex-directrice générale de Vin & Société, un puissant lobby de l’alcool, a été nommée comme conseillère agriculture de Macron. Celle-ci a entrainé des protestations publiques de l’ensemble de la communauté professionnelle des soins en évoquant le risque de conflit d’intérêt. En effet, parmi les méthodes employées par les lobyistes, on trouve celle de la désinformation scientifique. Elle vise à produire des pseudo-rapports scientifiques visant à introduire le doute sur les méfaits de telle ou telle substance. Ainsi en avait-il été le cas avec le tabac. Non seulement les rapports scientifiques émanaient des producteurs de cigarettes eux-mêmes, mais, qui plus est, l’interdiction de publicité sur le tabac ne risque pas de mettre un frein sur les vrais dangers. Des études scientifiques, réelles celles-ci, ont montré qu’une centaine d’additifs dangereux étaient ajoutés dans le tabac. Le plus inquiétant est le cyanure qui, à petite dose, permet à l’organisme de faciliter l’absorption de la nicotine. C’est un des effets mais on peut penser que cela permettrait d’absorber de plus fortes doses de cyanure, mortelles sur le long terme. C’est sans doute pourquoi la publicité est interdite, ainsi que les mentions de composition du tabac. L’Etat fait donc dans la théorie économique : l’effet prix (à opposer à l'effet volume), en augmentant brutalement le prix des cigarettes, ce qui permet d’avoir les mêmes recettes globales. Sur le long terme, personne n’endiguera les décès liés au tabac, non pas du fait de la nicotine mais du fait du cyanure. Qu’en serait-il pour le vin avec d’étranges additifs secrets néfastes pour l’organisme, alors que la consommation régulière de vin à petite dose a elle des effets bien positifs (anti-oxydant) ?

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/tribune-la-desinformation-scientifique-va-t-elle-rentrer-a-l-elysee_113628

5-Des cyanobactéries mortelles pour les chiens.

Les cyanobactéries sont généralement des micro-algues utilisant la photosynthèse pour produire de la dioxygène, ou l’azote de l’air pour produire de l’ammonium ou du nitrate (engrais des sols). Lorsqu’elles prolifèrent, elles peuvent produire des cyanotoxines, mortelles pour les animaux et dangereuses pour l’homme. Cela étant, en 2013, de nouvelles cyanobactéries, non photosynthétiques, ont été découvertes dans les intestins de l’homme et dans les eaux de surface, tandis qu’un nouveau groupe a été répertorié en 2017, toujours non photosynthétique. 

On peut donc se demander ce qui a vraiment tué plus d’une dizaine de chiens dans plusieurs départements limitrophes – au nombre de quatre, après s’être trempés les pattes dans l’eau ? En effet, jamais autant de chiens ne sont morts (soudainement et violemment) durant un été (avant ?), période propice depuis plus de vingt au développement des cyanobactéries photosynthétiques. S’agirait-il d’effets dévastateurs liés à l’existence des nouvelles cyanobactéries découvertes en 2013 ou en 2017, non photosynthétiques elles ? Certes les préfectures ont récemment recommandé de ne pas laisser les chiens pénétrer dans l’eau et de ne pas se baigner dans les zones à risque. Mais pourquoi n’interdit-on pas les accès aux zones dangereuses, aussi pour l’humain, et des analyses poussées, ne serait-ce que pour savoir de quoi il retourne vraiment ?

(Je crains de comprendre à la suite de la torture bien plus importante subie pendant la rédaction des deux derniers articles que, sans doute, l’homme n’y serait pas étranger).

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/france-plusieurs-chiens-meurent-intoxiques-par-des-cyanobacteries_115683

6- Syndrome de la tête plate chez les bébés.

La Haute autorité de Santé va publier des documents d’information sur la plagiocéphalie, l’aplatissement du crâne chez les nourrissons.

Depuis plus de vingt ans, les recommandations de couchage sur le dos des bébés, pour éviter la mort subite du nourrisson, n’avaient jamais entrainé le syndrome de tête plate. Jusqu’à aujourd’hui pour que les autorités de santé s’en mêlent. Comme beaucoup de parents surpris, et sachant que le crâne n’est définitivement solidifié qu’après quelques semaines, je me demande ce qui peut conduire à cette déformation inexistante dans un passé récent et lointain ? Pour une fois, je n’ai aucune idée du pourquoi, du comment et de l’éventuelle résolution du problème. Surpris, plus que surpris même. 

https://www.sciencesetavenir.fr/nutrition/enfant-adolescent/syndrome-de-la-tete-plate-chez-les-bebes-des-recommandations-a-venir_115225

Martial Messier

Publié dans Nouvelles du jour

Commenter cet article