NOUVELLES DU JOUR S9 … EN MARTINIQUE.

Publié le par Orion56

NOUVELLES DU JOUR S9 … EN MARTINIQUE.

Une fois n’est pas coutume, voici une autre édition spéciale : Spéciale Macron. Elle est sans doute écrite pour clore la trilogie sur Macron (« qui était Macron avant », « qui était Macron candidat », « qui est Macron Président »). Elle est sans doute écrite pour tenir la torture quotidienne que je subis en France. J’en évoquerais sans doute des éléments à la fin de cet article, juste pour avoir un aperçu de ce que peut être la haine mêlée d’amour.

1- L’amour et la haine pour les uns, contre la haine et l’amour pour les autres.

Comment débuter cet article ? Tout simplement en entrant dans le vif du sujet. Quelles sont les réelles relations entre l’homme politique et les français ? Pour certains couples, on parle souvent d’amour et de haine lorsque les relations sont extrêmes. Pour les couples politiques/français, on parlerait plutôt de haine mais d’amour aussi, d’amour pour soi, car les relations sont tout autant extrêmes. Qu’on en juge avec ces extraits tirés d’un montage vidéo (L’Express), dont le lien se trouve ci-dessous :

« Les français et les françaises détestent les réformes…. C’est un peule qui déteste cela » - « Ce pays n’arrive pas à faire des réformes… » - « Beaucoup de gens n’ont strictement rien compris à l’enjeu » - « Vous êtes français .. mais vous avez quelques trous de mémoire pour ce qui va bien « - « Le problème de la France c’est qu’on n’est jamais content « 

versus

« Je suis passionnément français » - « C’est une chance d’être français «  - « Je vous servirai avec amour » - « C’est un message d’amour, c’est un message fort et sincère «.

Je dois dire qu’ils m’ont tous bien haï dans un premier temps, qu’ils ont tous été sincères lorsqu’ils m’ont parlé, de près ou de loin, d’amour pour que je sois un bon français, celui à l’image qu’ils voulaient façonner : un esclave en toute sincérité. De là à généraliser pour les français, à vous de juger. Mais sachez qu’à la fin de la lecture, cette vidéo disparaît de la liste ! M’enfin, retapez juste le lien pour apprécier les mielleries.

http://www.msn.com/fr-fr/video/divertissement/quand-les-politiques-critiquent-les-français/vi-AAqHhnU?ocid=spartanntp

2- On ne change pas une équipe qui perd. (versus on change une équipe qui gagne).

Sarkozy salut le talent de Macron en lui expliquant qu’il ne fallait pas demander aux français des sacrifices. « Sans transgression, sans rupture des habitudes, sans pensées libres il n’y a pas de progrès » dit-il. Il avait tout simplement transgressé toutes les lois françaises et internationales (cf. mes précédents articles); il avait rompu les habitudes en organisant les armées de la DGSE chargées d’organiser les actes criminels et délictuels sur le sol français, pour valider leur présence sur le territoire national par une loi ultérieure; il avait organisé les pensées libres des français avec les images subliminales généralisées et la désinformation (même les journalistes de l’époque faisaient de l’auto-censure).

Il félicite donc son fils spirituel (cf. mes précédents articles précisant que Macron était présent à HEC alors qu’il n’avait pas l’habilitation, lorsque Sarkozy nous menaça de mort ma fille et moi, ainsi que toutes les personnes présentes). Tout comme une certaine presse félicite Macron le fils spirituel de Hollande. Sarkozy a endetté la France de 300 milliards d’euros pour la laisser exsangue économiquement. Hollande a endetté la France de 300 milliards d’euros pour laisser la laisser encore plus mal en point. Que fera donc le fils spirituel Macron, ne serait-ce que pour financer la fin de la taxe d’habitation et les autres mesures ?

Sarkozy s’est retrouvé du jour au lendemain dans toutes les cérémonies officielles, en France ou à l’étranger, au cours desquelles seul Hollande, le Président du moment, aurait dû être présent. Ils étaient tous réunis, avec Macron successeur de Hollande, pour la cérémonie au soldat inconnu. Reprenez les images des journaux télévisés si vous souhaitez mieux vous remémorer des moments de tendre complicité. Comprenez bien une chose : on ne change pas une équipe qui perd, on en change simplement la tête. Une équipe qui perd, me direz-vous ? En fait, une équipe qui présente ses alternatives politiques pour ne jamais rien changer aux alternatives de l’ombre, celles que l’on ne révèle pas. Là encore, reprenez mes différents articles et dites-vous qu’il y a toujours eu des preuves et des témoins. Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme disait Lavoisier. Rien n’a jamais vraiment été perdu dans les preuves et témoignages.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/au-tour-de-sarkozy-de-faire-la-leçon-à-macron-et-cest-plutôt-gentil/ar-AAqNezL?ocid=spartanntp

D’un autre côté, on aurait pu espérer un changement d’équipe qui aurait pu gagner, comme l’avait fait Rocard en son temps (il est le seul à avoir augmenté la trésorerie des caisses de l’Etat, il est le seul à avoir désendetté la France, il est le seul à avoir réduit le taux de chômage, les trois en même temps). Juppé aurait pu être le candidat d’alternance pour une sorte de politique Gaulliste, la vraie (un soupçon de libéralisme avec de vraies valeurs sociales). Il y a toujours eu de très bons hommes politiques à gauche comme à droite. Ce sont toujours ceux qu’on élimine en premier. Si, d’ailleurs, il avait dit hier "Si j'avais dit ‘Je suis Jupiter’, j’en aurai pris plein la gueule… Jupiter c’est le roi des dieux. Mitterand s’était borné à être Dieu. », en aurait-il pris moins la gueule ? Pas sûr. Dans l’entretien enregistré, puis supprimé (pas pour tout le monde), avec JC Marouby et Macron, qui n’était pas très loin à ce moment, le premier me demanda pour qui je voterais dans l’hypothèse d’un second tour Macron-Juppé. Après avoir répliqué que je ne votais plus depuis longtemps en France, et après qu’il eut lourdement insisté, je lâchais un « je voterais pour Juppé bien sûr ». Vous savez pourquoi aujourd’hui. Je vous laisse lire les quelques critiques de Juppé sur les politiques au pouvoir.

http://www.atlantico.fr/pepites/alain-juppe-j-avais-dit-suis-jupiter-j-en-aurais-pris-plein-gueule-3146091.html

3- Macron met en marge la Pologne.

Dans un précédent billet sur les nouvelles du jour, j’avais décrypté un article du Figaro sur les véritables raisons des déplacements prévus de Macron chez certains pays des PECO, à l’exception de la Pologne. Dans la conclusion, je précisais qu’il voulait déstabiliser la Pologne pour la mettre en marge de l’Europe, alors que ce pays, quelle que soit sa couleur politique, tente de donner l’élan nécessaire aux PECO pour une meilleure croissance.

Aujourd’hui, Macron s’est lâché en précisant que la Pologne se mettait elle-même en marge de l’Europe. Il dit ainsi : « La Pologne ne saurait être aujourd’hui le pays qui donne un sens ou sa direction à l’Europe. » La Pologne n’a jamais donné la direction de l’Europe, puisqu’elle tente de donner un sens aux PECO. De plus, l’Europe est constituée d’une multitude de pays (trop ?) avec des cultures, des langues et, parfois, des intérêts divergents. Il dit aussi : « C’est un pays qui décide d’aller à l’encontre des intérêts européens sur de nombreux sujets. » D’une part la Pologne reste ouverte quant au dialogue, à terminer, sur le problème des détachés, et alors que l’on sait que deux autres pays sont de gros pourvoyeurs de ce type de salarié en France (Portugal, Espagne). D’autre part, on cherche encore les nombreux sujets sur lesquels la Pologne irait à l’encontre des pays Européens. S’agissait-il du rapprochement avec l’OTAN – voulue par Sarkozy – pour se prémunir des velléités invasives de la Russie ? Velléités contre lesquelles l’Europe est toujours démunie puisque une armée européenne n’existe toujours pas, tandis que Macron en est encore aux brigades franco-allemandes, dépassées depuis longtemps par des équipes multilingues.

Macron a clairement fait une erreur politique manifeste en tentant d’isoler la Pologne, ce qui aura sans doute comme impact de déstabiliser plus largement l’Europe. N’était-ce pas le but ? C’est ce que l’on retrouve dans le deuxième lien, qui est un article d’Atlantico sur ce sujet, avec deux invités qui s’opposent et se retrouvent (la méthode habituelle des invités opposés). Je ne retiendrai qu’un extrait de ce que l’un d’eux a dit :

 « Les déclarations du président sur la Pologne révèlent une grande confusion. S’il est légitime et nécessaire de condamner la remise en cause de l’état de droit lorsqu’elle est manifeste, il est abusif et contreproductif d’associer toute critique de l’Union européenne ou l’opposition sur un dossier donné à un rejet des valeurs communes et à l’extrémisme. »

A vous de juger.

http://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/macron-accuse-la-pologne-de-se-mettre-en-marge-de-leurope/vi-AAqGsss?ocid=spartandhp

http://www.atlantico.fr/decryptage/autoritarisme-acte-2-mais-pourquoi-emmanuel-macron-tente-isoler-pologne-deja-marginalisee-jacques-rupnik-remi-bourgeot-3146783.html

4- Nomination d’un ambassadeur spécial : migration et asile sont au menu.

Un ambassadeur spécial français devrait être nommé pour les questions de migration et d’asile politique, sans doute si un accord entre quelques pays voyaient le jour sur ces questions. Macron revient donc à la charge avec la création de hotspots, sorte de centres de tri pour étiquetage des demandeurs d’asile politique et des réfugiés économiques. Les uns passeraient par des voies sures tandis que les autres seraient refoulés. Toutes les aides seraient les bienvenus : celle de l’OFPR, celle de l’OIM et celle du HCR, toutes traitants des questions des réfugiés. Si ce n’est que les pays concernés par le transit de réfugiés préfèreraient une aide financière et sécuritaire. Sans doute faisaient-ils référence aux promesses de l’UE tenues en 2015 mais non encore réalisées. Sans doute la France (et l’Europe ?) tentera-t-elle de bloquer les flux migratoires en amont, tel que cela existait du temps du dictateur libyen Kadhafi qui recevait des émoluments financiers pour faire le nécessaire. Cela marchait vraiment bien, jusqu’au jour où Kadhafi donna le baiser de la mort à Sarkozy et le traita, plus tard, d’idiot. La réponse fut la mise à mort d’un homme traqué par les forces spéciales sur ordre de Sarkozy qui avait décidé, seul, la guerre en Libye. J’espère que les deux factions libyennes au pouvoir se garderont bien de traiter Macron d’idiot…

A quand la nomination d’un conseiller spécial pour les affaires Messier, si ce n’est fait depuis 30 ans ?

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/immigration-les-hotspots-africains-au-menu-dun-sommet-à-lelysée/ar-AAqP88V?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp

5- 26 000 euros pour trois mois de maquillage de Macron.

26 000 euros de frais de maquillage pour trois mois de prestation à l’Elysée. Qu’en sera-t-il des frais de bouche ?

Par ailleurs, lorsqu’on a voulu détruire ma réputation, j’entendais les agents de la DGSE dire que je me maquillais, voire que je m’habillais en fille. Je me demande donc s’il s’agit d’un maquillage de luxe pour Macron ?

http://www.atlantico.fr/pepites/pour-trois-mois-maquillage-emmanuel-macron-elysee-doit-payer-26000-euros-3145540.html

6- Macron : les caprices du roi soleil.

Un PC opérationnel de sécurité a été installé de toute urgence au Touquet, ville de l’épouse Macron, où le couple présidentiel s’est rendu pour le week-end à l’improviste pour la fin des vacances.

Les services de sécurité avaient pourtant bien précisé que la résidence était très difficile à sécuriser, d’autant plus encore dans l’urgence. Le Maire de la ville ne décolère pas en précisant que la Mairie payait toujours le surplus de sécurité, surtout lorsque Macron privatise un cours de tennis ou un morceau de plage au dernier moment. Le maire qualifie cette attitude irresponsable des caprices du roi soleil.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/macron-au-touquet-les-caprices-du-roi-soleil/ar-AAqN103?ocid=spartanntp

7- Les fake news qui me sont destinées : un exemple.

Jamais je n’aurais été sciemment désinformé et trompé depuis l’arrivée de Macron en campagne et au pouvoir. Voici un exemple concret de faux article publié par France Info, dont le lien se trouve ci-dessous. Le titre : « Une plage évacuée en Angleterre à cause d’une brume chimique. » Rien n’est vrai. Aucun article original de The Telegraph, aucune brume chimique, si ce n’est le célèbre fog venant du continent européen en 2016, un nuage de pollution, selon une certaine presse. Déjà, la veille, j’avais eu droit à un faux article de France Info sur les nanoparticules puisque j’avais rédigé mon article, sur ce sujet, la veille de sa mise en ligne.

Tout est bon :

-          fausses revues vendues à un prix anormal (j’en ai quelques unes),

-          fausses émissions locales de télévision. Comme celle de Martinique 1ère où le Président de la région – Sainte Marie – est présenté comme le liquidateur de la Martinique dans une réunion de négociation, normalement privée, qui se conclut par l’assaut verbal d’un délégué de la CGT. Le lendemain, en zappant, je verrai le vrai visage de Sainte Marie – que j’avais déjà aperçu - dans une vraie réunion de la CTM sur la chaîne KTO. Des acteurs donc pour une fausse émission. Même chose pour toutes les chaînes du Groupe France Télévision ou encore Cnews. Pour cette dernière, à chaque fois que le présentateur du journal d’information me voit (si, si, ils ont accès en direct depuis ma télévision à ce qui se passe dans mon salon), j’ai droit à un enregistrement. Comme celui où la CGT est présentée comme le syndicat réformateur ! J’ai pu avoir accès à plusieurs reprises aux véritables émissions (les miennes sont tardives en Métropole du fait du décalage horaire) qui passaient en vidéo sur Internet et qui étaient toutes différentes de celles de la télévision. Je ne peux enregistrer puisque Canal+ Martinique a fait en sorte que je ne puisse jamais le faire (cf. ancien article).

-          Faux articles sur Internet (dont l’exemple ici).

-          Trafic de ma télévision et de mon ordinateur pour lesquels j’ai publié des vidéos éloquentes sur FB et Overblog. Je ne peux avoir ce genre de vidéos pour la box et mon téléphone portable.

-          Tous les services publics sur le dos, notamment Pôle Emploi et ses médiateurs, La Poste et bien d’autres.

-          Les centre commerciaux, notamment Carrefour, …

-         

La liste serait bien trop longue pour être décrite in extenso.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/une-plage-évacuée-en-angleterre-à-cause-dune-brume-chimique/ar-AAqNIPt?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp

Conclusion :

Contrairement à ce qu’a indiqué Macron dans divers milieux, je ne le soutiens absolument pas et vous l’aurez compris au fil de ces articles. Il est même allé expliquer mon soutien à sa cause auprès de sportifs de haut niveau, handicapés, que je connaissais de longue date (sans avoir pu les revoir depuis si longtemps) : les champions de tennis en chaise roulante, dont un champion olympique. Ils auraient préféré me revoir, en chair et en os, plutôt que de voir Macron ridiculiser leur sport mais, surtout, se ridiculiser lui-même. Même l’astronaute français, Thomas Pesquet, aura plaisanté le fameux jour à HEC (500 témoins) sur le fait que j’avais refusé de lui fixer des objectifs pour la mission à laquelle il devait participer dix ans plus tard (ISS). Il avait même prévenu, à juste titre, que seule la NASA, et les chercheurs associés, pouvait fixer des objectifs. Pourtant, dès son retour, Macron le félicita pour avoir rempli 100% des objectifs qu’il avait fixés ! Un comble non ?

Jusqu’où ira Macron pour justifier l’injustifiable ? Courir après les sportifs de haut niveau, les astronautes, les businessmen, les scientifiques de tout bord, les artistes (acteurs, chanteurs …) et les autres (qu’ils ne m’en veuillent pas si je ne les cite pas), tous ceux que j’ai connus personnellement. Certains ont évité la mort grâce à ma présence (nous saurons, un jour, tous ceux qui ont été concernés), du fait d’attentats ou de tentatives de meurtre perpétrés par la France (DGSE). Macron leurs explique tout le bien qu’il pense de moi, pour justifier le soutien de l’impossible, en ordonnant parallèlement de me faire torturer au quotidien et de tenter de me tuer. Comment peut-il justifier la continuité des activités de l’ombre de la DGSE, sous la houlette de Collomb, qui n’a d’autre but qu’un monde malveillant et malsain, dans lequel les bonnes personnes se font tuer d’une manière ou d’une autre (cf. mes précédents articles)? Comment justifiera-t-il les ruines économiques de la France qu’il construira vaillamment sur 5 ans, tout en présentant des mesures destinées à améliorer l’économique et le social ?

Macron est le numéro zéro d’un jeu mondial où les uns espèrent s’enrichir sur les ruines des autres, en construisant depuis plus de 30 ans un monde où tout est infiltré par les agents de la DGSE et consorts (entreprises, services publics, écoles, …), un monde où la médiocrité et la laideur sont la règle, celle de l’absence de vertus.

Tout est bon pour Macron, comme pour Sarkozy. L’utilisation de personnes brillantes, ou ayant réalisé le meilleur, pour justifier l’injustifiable en est aussi une méthode. Prenons le cas de Le Drian, Ministre des affaires étrangères, ex très bon Ministre de la Défense (apprécié par les militaires). Il sera utilisé comme l’a été B. Kouchner, à savoir pour justifier l’injustifiable auprès des autorités étrangères chez lesquelles les agents de la DGSE auront tenté de me tuer, comme quelques bons citoyens du pays. Il a clairement dit lui-même avoir été manipulé après sa démission. Il aurait été à la bonne place comme Ministre de la Santé. Manipulé aussi Borloo, ainsi qu’il l’a dit après avoir démissionné, comme étant un faire-valoir de la politique écologique inexistante de Sarkozy (pas un centime n’a été dépensé). Je plains Le Brian qui devra se salir les mains s’il reste dans ce gouvernement.

On affuble Macron du sobriquet « le roi soleil », ce qui me fait sourire étant un descendant en ligne directe de Louis XIV. Un historien, un peu particulier, a qualifié Louis XIV de boucher, dans une émission télévisée. Pire que Staline, Lenine ou Hitler. Sans doute un détail de l’histoire qui m’aura échappé. J’ai déjà entendu parler de Napoléon comme étant le premier antéchrist, alors que je suis un descendant de Napoléon Bonaparte. Hitler est qualifié comme le second antéchrist. Je cherche encore les actes terrifiants identiques entre les deux : l'un a fait des conquêtes, bâti le code civil, organisé l'administration,...; l'autre est à l'origine de la Shoah avec ses fours crématoires, a bâti le nazisme comme modèle, a organisé la gestapo et les milices. Il ne manque plus quelques réflexions pour la nomination du troisième antéchrist (une émission télévisée sera sans doute programmée dans les jours qui viennent). Alors qui sera le troisième ? Moi ? Macron ? Un antéchrist pour la religion catholique mais qu’en est-il pour les autres religions ?

Je le redis, Macron est le numéro zéro d’un jeu mondial où l’horreur est de mise, comme les attentats organisés par la DGSE. Sans doute nommerais-je plus tard – si je suis toujours en vie – les 4 numéros suivants de ce jeu mondial.

 

Sur la torture quotidienne :

Elle commence par le tam tam matinal dès que j’ai fini mon café (c’est qu’ils sont sympas) depuis l’appartement 25, bruit régulier pour lequel j’ai été programmé pour ne pas le supporter. Les locataires de cet appartement ne sont jamais les mêmes. Ils changent chaque soir avec l’appartement 35, adjacent au mien, pour que je ne voies pas ce changement. A chaque fois ils utilisent deux véhicules identiques. On passe donc d’un couple du type retraité, à un couple de jeune, à d’autres couples avec enfant.. Pour l’un des couples, elle et son mari passent indifféremment de l’appartement 35 au 25 avec des gens qui changent tous les jours. La femme fait semblant de partir au travail en marchant avec ses talons en bas de l’immeuble, pas que j’entends résonner au plafond de mon appartement, alors que je suis au dernier étage. Ils rentrent dans mon appartement la nuit par le balcon mitoyen (appt 35) pour, notamment, me mettre un implant (pas de cicatrice, c’est dire à quel niveau technologique ils en sont) dans le cou et faire en sorte que j’ai des douleurs à ce niveau, voire avoir le cou à la limite d’être brisé (remis en place depuis). Enfin, revient un couple avec enfant dans l’appartement 25, ménage qui avait disparu et remplacé par d’autres pendant plus d’une semaine.  Le fameux appartement 25, celui avec le tam-tam matinal. Le couple évoque soudainement la déposition d’une plainte (laquelle) chez le maire des Trois Ilets, alors qu’on sait qu’il a été le premier à valider la présence d’émetteurs/récepteurs dans les lieux publiques dès l’époque de Hollande. Il a d’ailleurs été le seul maire à avoir eu des fonds français et européens pour la construction du SDIS, ce que les autres maires n’ont jamais eu. D’ailleurs, reparlons des agents de la DGSE avec enfant(s). Il n’y a pas pire puisqu’ils sont mandatés pour aller jusqu’au bout de leur mission (torture et meurtre) en allant jusqu’à tuer enfant (et femme si elle n’est pas au courant). J’ai déjà eu le cas par deux fois, avec témoins.

Pour le quotidien de la torture, je tente de faire du sport chaque jour. Courir m’est presque devenu impossible. Un mot clé, « martial », pour avoir soudainement d’horribles douleurs aux jambes, douleurs que je n’ai jamais eus de ma vie. Même chose lorsque je tente de nager avec des douleurs à certains muscles de mes bras, ce qui est impossible d’après les discussions que j’ai pu avoir en Métropole avec des championnes de natation. Comment concevoir le fait de faire du sport au quotidien et d’engraisser toujours plus encore ? La liste de tout ce qui m’est fait au quotidien serait beaucoup trop longue. Ce que je précise ici donne un bon aperçu.

J’ai déjà évoqué deux types de bestioles mortelles importés en Martinique. Depuis quelques jours, les agents de la DGSE ont un autre jouet : des zonzons. Il s’agit d’une bestiole martiniquaise qui se nourrit de bois mais celles que j’ai vues à Vatable, au même endroit à chaque fois, butinaient les fleurs. C’était tout simplement des drones, empoisonnés, visant pour attaquer, des drones invisibles sur une feuille ou le chemin de terre pour décoller soudainement avec leur couleur noire (ils passent donc de la couleur verte ou marron, couleur de camouflage, à la couleur noire). J’ai vu ces mêmes zonzons passer sans arrêt devant mon balcon pour que l’un d’eux me vise avant de m’attaquer dans l’appartement…

Mieux encore. J’ai vu, par hasard, en partant en voiture de ma résidence, que la fameuse blonde, tueuse de la forêt Vatable spécialisée au gaz mortel à l’odeur de parfum infâme, habite la résidence ! Juste dans l’immeuble au fond à ma droite. Elle en a baissé la tête la seconde fois que je la vis. Finalement,  que des tueurs dans cette résidence.

Il me semble donc qu’il serait grand temps de faire le ménage dans l’intégralité de cette résidence, tant les gens puent l’argent qui leur a été donné pour participer, de près ou de loin, à la torture, au meurtre.

Martial Messier

Commenter cet article