L'HORREUR DE LA TORTURE : CELLE VOULUE PAR MACRON

Publié le par Orion56

L'HORREUR DE LA TORTURE : CELLE VOULUE PAR MACRON

Une explication sur la torture subie et des révélations.

Dans la suite des évènements précisés le 12 septembre au matin, je n'ai pas pu faire autrement que de m'endormir, faute d'avoir dormi ne serait-ce qu'une heure durant la nuit. Les agents de la DGSE m'ont réveillé pour tous s'acharner sur moi au point de me faire hurler à la mort de douleur. Chacun voulait sa part du gâteau de la torture. Malheureusement, la sieste forcée du midi leurs donne l'opportunité pour me programmer pour pire encore pour le reste de la journée, un tas de chose qu'ils n'auraient pas prévu. Comme d'habitude, c'était encore pire et ils se régalaient, encore et encore, en voulant tous profiter, en voulant tous torturer jusqu'à la mort. Pour vous dire où ils en sont arrivés : comme ils savaient que je mettais les oreillettes de mon casque pour musique sur mon ordinateur, ils ont finalement réussi à trouver le moyen, après plusieurs semaines d'études, de faire passer leur voix mélangées à la musique ou au son d'un film. Là, ils commencent avec leur voix féminines provenant des murs et plafonds, histoire de me faire souffrir le martyr, passent par les oreillettes en m'ayant programmé à ce que la musique devienne insupportable avec douleur, puis demandent à quelques sbires présents dans différents appartement de s'y mettre dès que j'enlève les oreillettes, ou au moment même où ils coupent leurs micros. Belle organisation pour un meurtre prémédité. Le soir et la nuit auront été plus qu'éprouvant. Les douleurs à la gorge et à une oreille ont empiré lorsqu'ils parlaient. Il m'était quasiment impossible de manger. Pourtant, un examen de ma gorge ne montrait pas de rougeur, si ce n'est un ganglion très inflammé. Selon les mots clés, ils n'avaient de esse de provoquer une salivation importante en m'obligeant à avaler dans les pires douleurs. Mieux encore, ils sont arrivés à provoquer la salivation au fond de ma gorge, ce qui est normalement impossible, pour tenter de m'étouffer. C'était sans compter les maux de crâne particulièrement intense, les douleurs aux yeux ..  J'ai finalement passé toute une nuit sur ce mode, endormi un instant pour être réveillé aussitôt. Un recommencement sans fin.

Macron avait envoyé son représentant de la DGSE pour organiser toutes ces tortures et les problèmes connexes créés de toute pièce. Macron est donc un homme faible qui n'aura jamais le courage de se salir les mains seuls. Il lui faut son armée de la DGSE pour faire les pires actes. Il lui faut ses ministres, pour passer en force des lois ou des ordonnances pour pouvoir assassiner en toute légalité les français. Macron est le numéro zéro de l'organisation internationale chargée de tuer tous ceux qui s'opposeraient à leurs desseins. Macron est le seul à se croire intouchable en ordonnant la torture et le meurtre de tous ceux qui s'opposent à lui. Je te le dis Macron, tu n'es plus intouchable à partir du moment où tu as contourné les règles que tu avais accepté. Toi aussi, tu paieras très cher et l'Histoire te marquera d'un grand H, non pas pour le grand président que tu étais mais pour le misérable raté de la fonction, le raté tout en connaissance puisque toi et tes amis avaient tout prévu pour en arriver là. Non seulement tu ruines la France mais cela ne sera jamais assez pour toi.

Je ne te céderai désormais plus rien, je n'aurai de cesse de trouver les qualificatifs qui correspondent à ta misérable personne, celle qui ne supporte pas la contradiction, contrairement à ce que tu vas tenter de paraître et de prétendre. Tu en es à insulter les français sans te le reprocher, sans t'excuser. Tu insultes les français depuis que tu es ministre de l'Economie alors que tu n'en avais pas les capacités.

Plus tu me feras hurler de douleur, plus je te dirai les mots, les mots doux qui t'iront le mieux. Puis j'annoncerai les 4 ou 5 suivants du complot, bien qu'ils le sachent tous pour avoir été plus ou moins cités dans mes articles. Vous pourrez vous faire la guerre puisque les numéros suivants ont pour ambition de devenir le numéro 1 ou 0. Bien évidemment, tes amis de l'ombre qui manipulaient avaient prévu celui qui, dans chaque pays concerné, devait faire tomber le numéro correspondant pour reprendre sa place. Cela aurait été un éternel recommencement.

Mais maintenant, le monde sait et le monde saura toujours. Tu as déchainé ma haine, la haine de celui qui se sera fait torturer comme jamais personne ne l'a été dans la durée et l'intensité de par le monde. Tu n'as jamais compris qui j'étais en te sentant si fort avec tes milliards, je devrais dire sans doute les miens, pour te payer ton armée de la DGSE  rien que sur mon dos. Pour la Martinique, le compte de ta "comptable" montait à 3 milliards d'euros, ainsi qu'elle nous l'a avoué. Ta comptable, Sandrine, de la Résidence des Ramiers, dont celui qu'elle appelait son frère m'aura avoué qu'il savait déjà ce qu'elle se préparait à faire : les horreurs contre moi, contre les Martiniquais. Macron, tu n'as jamais compris qui j'étais car jamais je n'ai plié sous les menaces de mort. Juste une fois où l'on m'a montré, sur un téléphone, ma fille entourée de "flingues" alors que j'avais aussi plusieurs flingues dans le cou. J'ai lâché ce jour là pour elle mais si tu l'attaques encore, tes envoyés te seront retournés en petits moreaux, comme cela a déjà dû être le cas. Du moins, c'est ton sbire de Ministre de l'Intérieur qui a dû recevoir les petits morceaux d'agents de la DGSE venus tuer ma fille. Comme l'on dit, le tampon de la poste fait foi mais il a été un peu rougi. Encore cette semaine, tes agents de la DGSE m'ont dit : "Martial, pense à ta fille", ce qui est synonyme de "nous allons la tuer si tu ne fais pas ce que Macron demande". Macron, envoie encore tes sbires sur ma fille pour que les bureaux de poste rougissent de leur sang. Demande aussi à ton porte-parole, conseiller de l'ombre, s'il n'aurait pas tâché son bureau de quelques gouttes de sang.

Si tu penses à envoyer des armées d'agents de l'ombre pour tenter à nouveau de tuer ma fille, je paierai toutes les armées qu'il faudra pour te renvoyer les morceaux de ta défaite. J'ai donné l'ordre de ne plus rien financer sauf une chose (et d'autres sans doute, va-t-en savoir) : la défense coûte que coûte de ma fille. Si jamais tu étais arrivé à la tuer, saches bien que rien ne m'aurait arrêté pour faire payer tous ceux qui y auraient contribué, y compris sa mère qui n'a eu de cesse de tenter de la tuer.

Je ne plie jamais sous la menace, je ne plie plus sous la torture, encore moins celle de mon pire ennemi, celle du pire ennemi du monde libre. Tu m'as fait connaître l'enfer, celui de l'homme, comme me l'a fait connaître Sarkozy en France mais surtout en Malaisie. Il a bien vécu pendant mes 10 années d'absence. Ce ne sera plus jamais le cas. Penses à ce qu'il en sera pour toi. Et oui, je te tutoie, ce que tu n'aimes absolument pas, comme tu m'as tutoyé en me donnant du "Messier, tu..." à plusieurs reprises. Déjà lorsque tu n'étais rien mais bien présent à HEC parmi 500 honnêtes personnes. Toi de gauche, comme celle devenue finalement la Ministre socialiste de la Santé et se faisant passer pour la Ministre de l'époque sous Sarkozy, menacée de mort elle !

Tu te croyais le monarque à la dimension christique intouchable. Je t'ai touché dès que j'ai expliqué aux français et au monde qui tu étais vraiment. Je t'ai déjà touché avec pour résultat ton naufrage dans les sondages tel qu'on ne l'a jamais vu. Je t'ai touché au point que les français ne voudront plus être gouverné par le petit monarque qui force les décisions pour tuer encore plus facilement des français : des nanotechnologies partout jusque dans les vaccins ! Du plastique partout, jusque dans l'eau que nous buvons. Te ferais-tu amener de l'eau japonaise tirée d'un iceberg tout blanc ? Penses-tu qu'il soit épargné par les premières couches de plastique ?

Les larmes d'Allah auraient dû t'être offertes par le roi Al Fayed qui voulait me confier ce bijou. Je pense que les 7 péchés capitaux t'iraient bien mieux qu'à moi.

Puisque nous en sommes là, voici les principaux numéro de ce complot international :

- Macron, numéro zéro.

- Roi d'Arabie Saoudite : numéro 1.

- Barack Obama : numéro 2, désormais remplacé par Trump.

- Li Jimping : numéro 3 alors que le Président Chinois était Xi Jimping.

- Vladimir Poutine : numéro 4.

- le Roi Al Fayed : numéro 5.

Généralement, chaque numéro est assorti d'un second qui aurait dû prendre la place, de sa propre volonté ou de manière organisée. D'autres numéros ont subi des accidents. Mais je gage qu'ils ont dû être remplacés. N'oublions pas ceux qui n'étaient pas numérotés mais qui manipulaient dans l'ombre toutes ces personnes.

Martial Messier

Commenter cet article