LES VACCINS OBLIGATOIRES : DES MORTS ET DES PATHOLOGIES LOURDES NON CHIFFREES.

Publié le par Orion56

LES VACCINS OBLIGATOIRES : DES MORTS ET DES PATHOLOGIES LOURDES NON CHIFFREES.

Voici un reportage vidéo réalisé par l'UNACS au sujet des 11 vaccins obligatoires. Tout y est dit :

1. Des lois françaises donnant la liberté de choisir de se vacciner ou non sans que cela puisse être imposé, au non de la liberté de choix. Les français devront-ils aller jusqu'en cours de cassation pour obtenir un arrêt faisant jurisprudence contre la nouvelle loi, au moins 10 ans plus tard, lorsque les personnes contaminées seront mortes, ainsi que l'ont été certains enfants dès vaccination ?

2. Les 700 000 cas de décès et de pathologies lourdes pour un seul exemple de vaccin, cas qui ont été sanctionnés par la justice américaine ayant fait le lien entre le vaccin et les décès ou pathologies lourdes. La justice américaine a interdit ces vaccins. La justice française ne pourra plus le faire.

3. Une estimation de l'organisme public français, habilité à recenser le nombre de cas dits d'effets secondaires, qui précise que seul de 1 à 10% des cas ont réellement été recensés, y compris les mortels.

4. Des témoignages poignants de mère de famille dont certaine ont vu la quasi-totalité de la fratrie souffrir de pathologies lourdes après vaccination, sauf le dernier qui n'a délibérément pas été vacciné.

5. Des listes de pathologies lourdes et graves pour de très nombreux vaccins, dont deux très courant sont cités.

6. A regarder par vous-même pour vous faire une idée encore plus précise des dangers des 11 vaccins et des décisions étatiques pour vous les imposer.

 

Vous trouverez la deuxième vidéo jointe, qui n'est autre que le témoignage très éclairée d'Isabelle Adjani, notamment sur les liens de la Ministre de la Santé avec les laboratoires pharmaceutiques et les obstacles administratifs pour obliger, contre son gré, à la vaccination de ses enfants, alors que la loi n'était pas passée (justificatif de vaccination par un médecin pour scolariser les enfants). Il n'y a donc pas que les peines financières et de prison... J'avais déjà posté cette vidéo qui ne sera passée qu'au bout du deuxième ou troisième envoi sur Facebook...

Voilà l'image fidèle de la France anti-démocratique ! Un crime contre l'Humanité, tel que cela est exprimé.

Martial Messier

 

Commenter cet article